Les assurances

Véligo propose à ses clients une assurance casse et vol en complément de la location de son vélo. Cette assurance a pour but de protéger les locataires de Véligo en cas de dommage accidentel ou de vol.

Que faut-il savoir ?



Nous avons pensé
à plusieurs solutions
pour assurer votre VAE !

 

Rien ne vous oblige à prendre une de ces solutions, bien sûr ! L’assurance est non obligatoire mais très fortement conseillé pour couvrir les risques de vols et de dommages. Sinon, ça reste 100% à votre charge en cas de pépin.

 

Si lors de votre souscription vous n’avez pas pris notre assurance, vous avez jusqu’à la livraison du vélo pour le faire. Vous trouverez les liens ci-dessous :

 

 

Attention, une fois le vélo livré, il n’est plus possible de souscrire à une assurance via Véligo. Vous pourrez toujours contacter votre propre assureur pour une couverture individuelle.

Que prend en charge
l'assurance Véligo ?

Que prend en charge l’assurance Véligo ?

 

 

 

Quelles sont les principales exclusions au contrat d’assurance Véligo ?

 

Comment déclarer un sinistre concernant votre vélo électrique ?

Si vous êtes victime d’un sinistre, vous devez le déclarer sous 5 jours ouvrés en cas de casse ou 2 jours ouvrés en cas de vol.

 

Si le sinistre n’est pas déclaré pendant la période de location, il ne sera pas pris en charge pas l’assurance Véligo. 

 

Si vous êtes victime d’un sinistre, vous devez contacter en priorité notre Centre de Relation Client par téléphone au 09.69.36.96.30 (du lundi au vendredi de 8h30 à 19h et le samedi de 8h30 à 18h30) ou par email (contact@veligo-location.fr) afin de vous proposer rapidement une solution : déclaration du sinistre auprès du service assurance Véligo, mise à disposition d’un vélo, prise en charge rapide du vélo endommagé…

 

Et après ?

Une fois votre dossier traité, Véligo Location vous remettra, soit votre vélo réparé en cas de casse, soit un nouveau vélo en cas de vol ou de casse non réparable.

Avant la remise du vélo, une facture correspondant à la franchise d’assurance (en fonction de la formule souscrite) sera à régler par le locataire.